ECOFOURMI

Changer d'opérateur

our changer d'opérateur téléphonique ou internet, rien de plus simple, il suffit de pousser la porte d'une agence ou de surfer sur internet et d'étudier les nombreuses offres pour trouver celle qui nous convient le mieux.

 

Mais attention lorsque l'on veut changer d'opérateur, quelqu'en soit la raison.

 

D'abord, si on a pris un opérateur mais que l'on ne capte pas de chez soi... avant de résilier en justifiant le motif, il faut d'abord payer sa première facture. Sans cela, la demande ne sera pas recevable et vous devrez aller au bout de votre abonnement.

 

Ensuite, on ne peut normalement quitter son opérateur qu'après la fin de son abonnement, avec un pré-avis envoyé par lettre recommandée avec accusé de réception. La Loi Châtel permet néanmoins de quitter son opérateur plus tôt:. Pour un abonnement de deux ans par exemple, on peut quitter son opérateur au bout de 13 mois, à condition de payer un quart du restant dû de l'abonnement (un quart de 11 mois).

 

Enfin, il faut faire le distinguo entre Engagement et résiliation.

Généralement, lorsque l'on change d'opérateur, on a des frais de résiliation (une cnquantaine d'euros en moyenne), que le nouvel opérateur peut vous rembourser sur présentation d'une facture de solde de tout compte.

Toutefois, si notre abonnement n'est pas à sa fin, il restera à payer son engagement, c'est à dire son abonnement mensuel jusqu'à la fin de son abonnement initial. Et là, aucun remboursement. A être bien vigilant donc.

 

 

Et tant que l'on est sur la téléphonie, un petit site de l'Etat pour ne plus recevoir de démarchage téléphonique à son domicile ou sur son portable : http://www.pacitel.fr/

Simple, il suffit de s'inscrire et de remplir le formulaire pour être tranquille.



10/09/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres