ECOFOURMI

Les jeunes enfants

Encadré des jeunes enfants n’est pas chose simple. Dans l’animation, les jeunes enfants et les adolescents sont les deux publics les plus difficiles à gérer et à encadrer, pour des raisons bien différentes.

 

En Accueils de Vacances et de Loisirs, nous pouvons accueillir des enfants dès 3 ans, parfois un peu plus jeune. Il faut donc adapter nos structures, nos aménagements et notre fonctionnement.

En premier lieu, il faut prendre en compte leur spécificité: rythme de vie adapté à chacun, besoin de beaucoup de réconfort et d’encadrement, activités diversifiées…

Les jeunes enfants sont dans un âge d’égocentrisme. Il sera donc périlleux, voire inutile de leur proposer des jeux collectifs. Ils ont également une attention limitée dans le temps et il sera nécessaire de changer souvent d’activité sous peine de les voir se disperser.

Mais le plus important pour encadrer des jeunes enfants reste l’aménagement par la mise en place de coins aménagés: coin lecture, coin peinture, coin voiture, coin poupées, coin déguisement, coin dînette… Autant de petits coins aménagés où les enfants évolueront seuls ou en petit groupe, feront des activités d’imitation, de découverte, d'expérimentation.

 

L’adulte n’a nul besoin d’être là, si ce n’est pour l’aménagement de ces coins, la mise en place de repères, l’accompagnement. Il devra alors s’interroger sur l’adaptation de ses aménagements en se mettant en situation de jeunes enfants, peut-être en évoluant à genoux dans ces lieux…

 

Encadrer des jeunes enfants nécessite donc une grande réflexion de la part de l’équipe, en amont, autour de son rôle, son accompagnement et les aménagements mis en place. L’équipe devra également réfléchir à sa volonté de permettre à l’enfant de donner son avis, prendre des décisions et des responsabilités.

 

Contrairement aux idées reçues, un jeune enfant est aussi capable de défendre ses propres idées et de donner son opinion. Il est capable de se débrouiller seul. Il suffit simplement de trouver les bonnes méthodes pour le leur permettre. L’équipe devra réfléchir à leur autonomie et leur apprentissage. Quels aménagements, par exemple, pour les temps de repas afin que les enfants se servent seuls, puissent débarrasser… Les laissons-nous couper leur viande ? Quels repères mettons-nous en place ? Mangent-ils avec une cuillère ? Pouvons-nous leur faire des câlins ? Les prendre sur nos genoux ?...

 

Autant de questions qu’il est bon de définir dès la première réunion…

 



08/12/2011

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres